Thursday, December 29, 2011

Ping-pong avec un crapaud

Voici une nouvelle partie de ping-pong avec Véro. Elle m’a posé une première question à laquelle j’ai répondu avec des mots. Je lui ai renvoyé la balle et elle y a répondu avec une image. La partie a continué et voici le résultat:


********************


Véro: Pourrais-tu donner la parole à ton aliment/plat préféré?
(Contrainte: il faut que ce soit sous la forme d'un monologue "publicitaire" où il ne met en avant que ses qualités)

Je suis Coco!
Je suis coquette!
Je suis une coquillette!

Mangez-moi et vous aurez…
De l’énergie toute la journée!

Oh! J’entends le grand spaghetti qui se moque:
« Elle est petite, elle est ronde ».
Mais moi, en salade, en gratin
En été comme en hiver,
Je fais frémir toutes vos papilles de plaisir!

Et j’ai plus d’un tour dans mon sachet:
Je peux me transformer en collier pour Maman!
Le grand spaghetti peut-il en dire autant?


Audine: Pourrais-tu dessiner la maison de tes rêves dans l’environnement de ton pire cauchemar?


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Ingrédients pour 1 Audine

- un torchon imbibé d’un filet de naïveté
- un vieux parapluie
- une charrette de sucre
- une fondue au Chester
- des épices à volonté
- 1 kg de générosité
- une horde sauvage de Bisounours
- 3,5 kg de bonne humeur
- une louche d’absurdité
- une cuillère à café de désillusion

Préparation

1) Lavez-vous les mains et les pieds avec le torchon imbibé d’un filet de naïveté.
2) Versez la charrette de sucre dans une casserole et demandez-lui gentiment de caraméliser.
3) Dans le parapluie que vous utiliserez comme récipient, versez le caramel de manière à recouvrir le tissu du parapluie. Lorsque le caramel est solidifié, retirez le tissu.
4) Dans ce bol de caramel, faites mariner la fondue au Chester et les épices. Trempez-y vos doigts et goûtez votre index gauche.
5) Lorsque le mélange a goût de carambar au dentifrice, ajoutez toute la générosité et la horde sauvage de Bisounours.
6) Faites ensuite infuser la bonne humeur.
7) Lorsque le mélange prend une teinte de coucher de soleil, ajoutez une bonne louche d’absurde.
8) Portez le mélange ébullition sans faire fondre le récipient.
9) Une fois que le mélange devient onctueux, parsemez-le de désillusion et remuez à nouveau.
10) Dégustez sans modération avec vos doigts de pied!


Audine: Décris, à la manière de Dalí, ta plus grande frustration.



(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le moment de ma vie le plus fort? C’est difficile à expliquer comme ça, là.
Eh bien voilà: lorsque j’avais huit ans. Et dans cette grande usine, il y avait. Sans hésiter une seconde, j’ai pris le. Je me suis alors dit: « c’est impossible ». J’ai pris mon courage à deux mains. Et je me suis lancée dans une terrible. Et depuis cet instant précis, tout a changé. Je suis devenue courageuse, heureuse et même amoureuse.

Audine: A toi de jouer. Que t’évoque l’expression « tourner autour du pot » ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


J’avais rêvé d’un mariage comme on en voit au cinéma.
Nous sommes arrivés sur le lieu de la cérémonie et mon rêve commençait à se réaliser. Sur cette plage paradisiaque en Technicolor, un vent à décorner les bœufs détruisit mon brushing inspiré de celui de Gilda. Mon fiancé et moi avons échangé nos alliances, les pieds dans l’eau. Pour se joindre à la fête, une méduse me piqua et me fit perdre mon sang froid que j’avais pourtant réfrigéré en regardant Greta Garbo dans Ninotchka. Au 3ème lapsus de l’officier d’état civil, j’éternuais avec force et abondance de morve. Impossible de connaître la raison du fou rire qui envahit le public. Ma confiance en moi en fut ébranlée et ne parvint pas à atteindre celle de Peter Lorre dans M le maudit. Pendant le repas du soir, la sauce moutarde de la salade de thon me monta au nez… ou était-ce toute cette journée qui me montait au nez?
Quoi qu’il en soit, mon mariage aura bel et bien été comme au cinéma!


********************


Merci Véro pour ce chouette échange plein de rebondissements!



Tuesday, December 27, 2011

Un film qui aurait pu être bien. Mais en fait, non

« Désolé les gars, on a explosé notre budget humour avec le titre de notre film. On va devoir faire sans pour le reste du tournage. »



Laurel et Hardy, version Jurassic Park, hantent l’île de Kauai à la recherche d’un acteur digne de ce nom. Ils sont poursuivis par le shérif au volant de sa voiture de location. Qui du scientifique en chemise à fleurs, du mercenaire sans peur, ou de la pulpeuse fille du shérif sauvera l’île et ses habitants de leur terrible destin?




Sunday, December 25, 2011

Révélation Blog 2012

Bonjour,

Mon camarade et compagnon de cadavre exquis Vallale a été sélectionné pour la nouvelle édition de la Révélation Blog, placée cette année 2012 sous le signe de la piraterie. Le voici:


Votez pour lui (ici, oui oui)!

Thursday, December 22, 2011

Nouvelle rubrique!

Ce blog intrépide et impatient vient de déballer son cadeau de Noël, c’est une nouvelle rubrique dans la colonne de gauche!

Elle s’appelle A VENDRE/FOR SALE et contient ma dernière création faite avec de l’Amour et des matériaux made in Hawai`i 100% coton.

Êtes-vous peluchophile ou à la recherche d’un cadeau original et fait main? 
Contactez-moi.


***

This blog has just opened its Christmas present. It’s a new category in the left column!

It is called A VENDRE/FOR SALE and contains my latest creation made with love and Hawaiian materials 100% cotton.

Do you like plush toys? Are you looking for an original present made by hand?
Contact-me.

Wednesday, December 21, 2011

Des phoques sur le boulevard Saint-Michel

Des phoques traversent le boulevard Saint-Michel à Paris. Ils cherchent à rejoindre la Seine. Certains d’entre eux attendent de l’autre côté du trottoir, à l’entrée de l’Espace Saint-Michel. Ceux qui traversent le boulevard le font sans se soucier des voitures qui roulent trop vite sans les voir.

Remarques:
1) Une collision serait dramatique.
2) Le climat est vraiment détraqué.
3) Les voitures ne coulent pas.

Note: Eviter de s’endormir juste après avoir mangé trop de fondue au Chester.

Tuesday, December 20, 2011

Une histoire en Technicolor (1)

Bonjour Messieurs Dames,
Aujourd'hui, une histoire à quatre mains illustrée par Vallale et écrite par ma pomme.

***




***

A suivre...

Friday, December 16, 2011

Chez Do

Je vous présente mon ami Marc Lahore, réalisateur de courts métrages et artiste engagé dont la créativité, tout comme le talent, est sans limite. 
Je ne saurais trop vous conseiller de le suivre à travers ses projets dont le dernier en date est ici.

Monday, December 12, 2011

L'invasion des zombies

Les zombies sont ici, partout autour de nous.
Un pas sur le côté…
On dirait des canards ou plutôt des pingouins
Et un pas de l’autre côté…
A part les malheureux qui n’ont plus de genoux.
Un pas en avant…
Il y en a deux trois qui jouent au plus malin
Deux pas en arrière…
Ce sont les finalistes du marathon d’Honolulu.

Thursday, December 8, 2011

Courrier du cœur (08/12/11)

Ma chérie,

Lorsque j’ai les cheveux longs, tu me trouves moche. Je vais chez le coiffeur pour te plaire et lorsque j’en reviens, tu me trouves moche. Je te rassure en disant que, de toutes manières, mes cheveux repousseront. Et lorsque mes cheveux sont longs à nouveau, tu me trouves moche.
Essaies-tu de me dire quelque chose? Si oui, puis-je te faire remarquer que mes cheveux sont de piètres messagers?

Amoureusement,
Gaspard

Wednesday, December 7, 2011

Marathon man

Dans moins d’une semaine,
A lieu le marathon.
Il s’y prépare à fond
Et mange plein de graines.

Un ami lui a dit:
« Pour courir sans problème
Tu dois manger des germes.
Des protéines aussi. »

A moins d’une semaine
De sa première course,
Il mange du bœuf, de l’ours
Et de la chair humaine.

Que ne ferait-il pas,
Lui qu’on surnomme « nounours »,
Pour gagner cette course?
Attention! Le voilà!

Tuesday, December 6, 2011

La dorminateuse

Je dors dix heures par nuit,
Fais la sieste à midi.
Pour moi la vie pétille
Au travail, en famille.

Mon trop plein d’énergie
Je l’offre à mes amis.
Je suis resplendissante
Et travaille pour trente.

Mon patron est très fier
De me voir faire carrière.
Il voudrait que j’explique
Mon secret à ma clique.

Car ma clique, surmenée,
Est à bout, sans idée.
Alors je les réveille: 
« LA NUIT PORTE CONSEIL!!! »

Le lendemain matin,
Mon collègue Romain
Me dit qu’il est allé
Sur la Lune à cloche-pied.

Ma grande amie Cécile
A campé sur le Nil
Et Jean, Louis et Grégoire
Ont dormi comme des loirs.

« Dormez mes chers amis.
Vous voyagez la nuit
Et partagez, très surs,
Vos idées de futur. »

Et au chaud dans mon lit,
C’est l’éclat de génie!
Finie la dépression!
Vive l’imagination!

Et depuis ce jour-là,
Tout le monde fait comme moi.
Les gens dorment et ils s’aiment.
C’est la fin d’un système.

Monday, December 5, 2011

Le Petit Carré fourré au praliné


Jean-Paul est pâtissier.
Il doit sa renommée
A son Petit Carré
Fourré au praliné.

Il a confectionné
Un sacré bon coulis
Au thé vert et aux fruits
Pour orner le Carré.

Et depuis ce jour-là,
Tout le monde est en pleurs
Lorsqu’enfin il est l’heure
De manger cet exploit.

Thursday, December 1, 2011

Le bonheur sent (sans?) les ordures

Au menu d'aujourd'hui, une belle collaboration haute en couleur et plein d'ordures!
Lisez plutôt.

Il y a une autre facette de l’archipel d'Hawaii que les agences de voyages se gardent bien de mentionner. A y regarder de plus près, toutes les plages, et certaines en particulier, sont couvertes de déchets marins échoués au gré des marées, des courants océaniques et des vents.

Situé au beau milieu de l’Océan Pacifique, les îles d’Hawaii interceptent les déchets issus principalement de l’industrie de la pêche mais également les déchets domestiques rejetés sur la côte Ouest d’Amérique du Nord et la côte Est de l’Asie.

Les vents dominants génèrent des courants océaniques qui transportent les déchets sur de très longues distances et les emprisonnent dans des régions bien spécifiques appelées garbage patch. Ce phénomène existe dans tous les bassins: Atlantique Nord et Sud, Pacifique Nord et Sud et Océan Indien.


C’est ainsi que des caisses en plastique aux inscriptions chinoises, des pièges à poissons uniquement utilisés par l’industrie japonaise, ou encore des filets de pêche, s’échouent sur les plages d’Hawaii.




Certains débris marins sont identifiés par la faune marine comme de la nourriture. Les sacs plastiques à la dérive, par exemple, ressemblent à des méduses dont les tortues raffolent. Des petits fragments de plastique coloré ressemblent parfois à de petits poissons et finissent dans les estomacs de poissons plus gros, qui finissent dans les nôtres.


Les filets de pêche, sacs plastiques et autres déchets macroscopiques, emprisonnent et parfois étouffent les animaux marins. Ils peuvent également détruire leur habitat naturel (récifs coralliens).
Toute la chaîne alimentaire est touchée par cette pollution d’origine humaine. Quels sont les effets à long terme de ces déchets sur notre santé et sur celle de notre planète? Comment se débarrasser des déchets plastiques qui se brisent en minuscules particules?

Les optimistes diront que cette pollution a peu d’effets sur notre santé et notre environnement car la quantité de plastique produite par l’homme est minime comparée à l’immensité des océans. Les pessimistes diront, études scientifiques à l’appui, que des populations se nourrissant principalement d’animaux marins, dans les régions arctiques notamment, observent déjà des anomalies génétiques et des problèmes de reproduction au sein de leur communauté.





Nous n’avons beau habiter que sur 30% de la surface de la Terre, nous avons développé des technologies et un mode de vie qui nous permettent de laisser notre empreinte du sommet de l’atmosphère jusqu’au plus profond des océans.

Et un grand merci à Tim pour avoir illustré de manière si colorée une note aussi sombre. Vous pouvez visiter son blog en cliquant ici.

Tuesday, November 29, 2011

Les soirées en famille

Les soirées en famille
Chez les Legrand-Soucher
Sont remplies de bisbilles
Quand vient l’heure du dîner.

« Une tarte aux épinards ? »
« Des haricots vapeur ? »
« Un magret de canard ? »
Disent les enfants en chœur.

De quatre à dix-huit ans
Ils aiment manger bio.
Par contre, leurs parents
Ont d’autres idéaux.

« Encore des haricots ?
On préfère une pizza
Ou bien plein de gâteaux!
Ça vous dit, on fait ça ? »

Monday, November 28, 2011

Jean-Louis

***

Illustration: Vallale
Texte: Audine


Friday, November 25, 2011

C'est exactement ce que je voulais dire... Mais en beaucoup mieux

Vous arrive-t-il parfois d'écouter les paroles d'une chanson, de lire un livre ou une bande dessinée et de vous dire:
"C'est exactement ce que je voulais dire... Mais en beaucoup mieux."

Extrait du blog d'Alex Noriega:

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

Thursday, November 24, 2011

Wednesday, November 23, 2011

Scène de ménage



- Ras-le bol des fesses molles! dit la banquette.
- T’as raison, ça commence à bien faire les regards pervers et les doigts gras posés sur moi, dit le menu.
- Ouais, y en a marre de se faire marcher sur les pieds, dit la table.
- Alors, on fait la révolution ou quoi? s’impatiente le verre.
- Si j’étais vous, je me méfierai de la serpillère, de l’éponge et du lave-vaisselle. S’ils vous touchent, c’est vos rêves de liberté qui partent en fumée. Alors moi, ce que je vous propose, c’est psss pssss psssst, chuchote le sous-bock.

***

Illustration: Vallale
Texte: Audine

Tuesday, November 22, 2011

Le cogitateur


(C'est par ici pour rendre visite à mon partenaire de ping-pong.)

Monday, November 21, 2011

Ça, c’est une bonne idée!

Nous avions déjà souligné et admiré les initiatives environnementales des Suédois
Qu’à cela ne tienne, en voici une autre tout aussi fabuleuse:


Nils Glöt, permettez-moi de vous dire que vous vivez dans un bien beau pays!

Friday, November 18, 2011

Dans la fumée


Ne pas salir mes chaussures neuves avec mes idées noires. Ma veste est déjà toute élimée mais elle me donne un air d’artiste bohème. Ne pas salir mes chaussures avec mes idées noires. Si je pouvais garder mon pantalon propre, je ferai illusion encore quelques jours. Ne pas salir mes chaussures avec mes idées noires. Mes chaussures sont le dernier rempart avant mon naufrage. Ne pas salir mes chaussures avec mes idées noires.”

Thursday, November 17, 2011

Courrier du cœur (17/11/11)

J’avoue manger des clous.
J’avoue dormir partout.
J’avoue oublier tout
Et même être un peu fou.

Mais j’aime le moisi
Les piqueniques sous la pluie
Les soupes à la fourmi
Et les problèmes aussi.

Alors je suis blessé
Quand j’apprends, de mes pieds,
Que tu veux me quitter.
Ce n'est pas mérité.

Bonjour, bonjour!


Donc, en fait, voilà quoi. Y a un pilote dans la Passoire à Camembert.

Quelques réglages sont en cours afin de retrouver mon latin qui s'est perdu en chemin. C'est que ça a soif de grands espaces ces choses-là!

Hé! Aujourd’hui, c’est jeudi. Et jeudi, c’est "Courrier du Cœur", pardi!

Wednesday, October 19, 2011

Oyez oyez bonnes gens!

Mesdames et messieurs, nous approchons d’une zone de turbulence. Nous vous prions de bien vouloir accrocher vos grenouilles et de rester en position de l’arbre.

Mon équipage et ma pomme vous souhaitons une agréable cueillette de poneys sauvages et nous vous donnons rendez-vous à la mi-novembre. Pour patienter, nous vous conseillons de feuilleter les pages de ce brillant ouvrage.

A très bientôt!

Au 37ème étage

Il y a un monsieur
Derrière notre vitrage
Qui demande: « Eh mon vieux!
On est à quel étage? »

Debout dans sa nacelle
Le monsieur est perdu
Tout comme son hydromel
Qui vient de tomber dru.

Pour lui rien n’a de sens
Où est le haut, le bas?
Avec un peu de chance
Il trouvera sa voie.

Au trente-septième étage
De notre tour de verre
Un drôle de personnage
A gardé son mystère.

Tuesday, October 18, 2011

Sent from my IPHONE4


Message reçu ce matin:

Ma chère Audible,
Je t’entasse bien fort.

Sent from my IPHONE4

Moi aussi je t’entasse bien… dans mon cabinet des curiosités.

Monday, October 17, 2011

L'idée

Ce matin au réveil
Elle a pointé
Le bout du nez:
C’est une vraie merveille!

En vous brossant les dents
Elle vous appelle
Elle vous harcèle.
Vous chantez, l’oubliant.

Et toute la journée
Vous êtes largué.
Vous êtes nargué
Par cette idée fâchée.

Et la nuit dans vos songes
Elle apparaît
Et elle vous plaît
Cette idée qui vous ronge.

Alors vous saisissez
Votre crayon
Et l’occasion.
L’idée est sur papier!

Ce matin au réveil
Vous relisez
Vos crayonnés.
Direction: la corbeille!

Thursday, October 13, 2011

Courrier du cœur (13/10/11)

Je suis un loup d’un certain âge.
Tu es la seule à m’envoûter.
Tout avec toi est amplifié:
Beauté, grandeur, bonheur… J’y nage!

A tes côtés, je suis ravi
Mes griffes sont grandes, mes crocs pointus
Mes poils épais,… Comment fais-tu?
Je te dois tout, ma chère amie.

Eh! Pour la vie, unissons-nous!
Nous ne serons pas ordinaires
Mais je serai vraiment très fier
De vivre en couple avec une loupe.

Wednesday, October 12, 2011

Phonétique en toc


Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous un problème récurrent qui m’interpelle.

Je porte un prénom peu courant (Audine) qui se fait souvent maltraiter (Ondine, Odile, Claudine, Andine, etc). Comment nos oreilles réussissent-elles à entendre des sons qui n’ont pas été prononcés?

Oh, je suis habituée à tous ces noms maintenant. Mais l'autre soir, mine de rien, je me suis appelée Kojin. Kojin, sans déc'!


Enfin, je ne suis pas la seule dans cette situation:

© 2011 Brian Crane, used by permission

Tuesday, October 11, 2011

Tongue Twister

Une pieuvre a fait peau neuve pour l’épreuve d’avaleur de couleuvres. La preuve? Depuis, elle manœuvre dans le fleuve comme une couleuvre veuve.

Monday, October 10, 2011

Changement climatique? Quel changement climatique?

En Europe, la date avancée des vendanges est un indice du réchauffement climatique.

Je souhaite livrer ici deux indices du refroidissement climatique global:
1) Noël commence dès le début du mois d’octobre
2) Halloween est célébré à la mi-octobre.

Il suffit de lécher les vitrines et lire les journaux pour s'en apercevoir.

Thursday, October 6, 2011

Ping-pong avec Deloupy

Bonjour! Bonjour!

Une sacrée partie de ping-pong a eu lieu ces derniers jours entre Deloupy et ma pomme. Les pommes, c'est bien connu, ça ne sait pas dessiner. Alors la partie a été spécialement conçue avec des contraintes littéraires et stylistiques dont les pommes raffolent et des questions tarabiscotées parce que Deloupy aime bien les biscottes.
Deloupy, pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, a un super coup de crayon et une fantaisie incroyable qui rendent la lecture de son blog (Pour de vrai, pour de faux) un pur bonheur. Et ça, c'est pour de vrai!

Deloupy, encore merci pour cette partie. Je me suis régalée! On remet ça quand tu veux.

Trêve de blabla, place au jeu!
Et le premier service est pour moi.

***

C'est en me brossant les dents que me viennent mes meilleures idées. Et toi, à quoi penses-tu quand tu te brosses les dents?

***


***




***

***

Revers lifté de Deloupy: "Audine, fais-nous partager ta bulle (sous forme de collage).
 (en gros ce qui t'entoure, ce qui t'est précieux, ce que tu emporterais sur une île !)"
***



***

***
***


 
Pour conclure l'échange, à toi de faire mon portrait (technique libre).

***


Wednesday, October 5, 2011

Et de deux!

Il est frais!
Il est beau!
Achetez le dernier numéro de la revue Art’en-ciel!
Au sommaire: de nombreux poèmes du monde entier, des illustrations et l’une de mes fameuses recettes!
Courrez vite l’acheter chez votre marchand de journaux ou rendez vous sur le blog de l’association “Poèmes Épars” pour en savoir davantage.


Tuesday, October 4, 2011

Quelques suggestions pour rester créative(f)

  • Faire des listes
  • Toujours avoir un carnet sous la main
  • Essayer l’écriture automatique
  • Eteindre l’ordinateur
  • Etre excentrique
  • Arrêter de s’en prendre à soi-même
  • Faire des pauses
  • Chanter sous la douche
  • Boire du café ou du thé
  • Etre conscient d’où on vient
  • Ecouter de la musique nouvelle
  • Etre ouvert
  • S’entourer de personnes créatives
  • Demander l’avis d’autres personnes
  • Collaborer
  • Ne pas abandonner
  • S’entrainer, s’entrainer, s’entrainer
  • S’autoriser à faire des erreurs
  • Découvrir un nouvel endroit
  • Regarder des films étrangers
  • Recenser ses qualités
  • Se reposer beaucoup
  • Prendre des risques
  • Briser les règles
  • Faire davantage de choses qui nous rendent heureux
  • Ne pas forcer
  • Lire une page du dictionnaire
  • Créer une structure
  • Arrêter d’essayer de plaire à tout le monde
  • Mettre ses idées sur papier
  • Ranger son espace de travail
  • S’amuser
  • Finir quelque chose


Ou encore, en version originale (ici):


Monday, October 3, 2011

Les boutons rêvent éveillés

Le 24 septembre dernier, les ados ont vu la vie en rose et les sous-marins en jaune